ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

SEC: monde végétale et entreprise en dialogue

Au Pôle Lionello Bonfanti  tenue du séminaire SEC :"Soeur plante : quelles inspirations issues du monde végétal pour le capitalisme et l’avenir de l’entreprise ". Une soixantaine de participants.

Par Antonella Ferrucci

161130 Loppiano SEC Azienda vegetale 10 ridLe 30 novembre dernier s’est déroulée à Loppiano une expérimentation unique en son genre : deux mondes qui apparemment n’auraient rien à se dire celui des plantes et celui de l’entreprise (neurobiologie et économie) ont dialogué, se contaminant, à la recherche d’éléments pour imaginer des formes d’entreprise et des modèles économiques innovants , des modèles aptes non pas à fuir face aux défis mais à rester enracinés sur son territoire et recommencer à partir de ces racines.

Contrairement aux animaux, les plantes sont des organismes qui dès l’origine ont choisi d’évoluer en restant sur place ; en mettant pour ce faire des racines, 161130 Loppiano SEC Azienda vegetale 06 ridelles ont développé l’aptitude à survivre aux prédateurs dans le lieu où elles ont grandi, tandis que face à ceux-ci les animaux se déplacent ou fuient. C’est ce qu’a expliqué le botaniste Stefano Mancuso. Il a également précisé que cela peut advenir parce que les plantes ont construit un corps modulaire, sans organes spécifiques, où chaque partie peut suppléer à toutes les fonctions : même si un prédateur herbivore ou un incendie phagocytent une grande partie de la plante, celle-ci peut survivre et repartir. On peut même parler d’une véritable “Intelligence des plantes”: les études les plus récentes ont démontré que les plantes peuvent communiquer entre elles et avec l’environnement autour d’elles, se souvenir, faire des choix, résoudre des problèmes avec des stratégies pointues. Il s’agit là de la différence évidente d’approche par rapport au monde animal qui évolue à travers la création d’organes spécialisés : si un de ceux-ci se trouve touché, l’animal ne peut pas survivre. Il est intéressant de constater – a affirmé enfin Mancuso – que le monde végétal réussit à innover parce qu’ “il n’est pas hiérarchique”..

161130 Loppiano SEC Azienda vegetale 11 ridQu’est-ce tout cela suggère au monde des entrerprises? Si l’entreprise traditionnelle a suivi dans son organisation stratégique le modèle animal, spécialisé et hierarchique, - a affirmé Luigino Bruni-,il existe aussi des modèles d’entreprise plus semblables à l’organisation du monde végétal, comme par exemple les coopératives, où chaque associé a en soi la capacité de regénérer l’organisation sur le territoire où elle opère. Cela signifiait également pour Luigino Bruni le rapport entre hiérarchie et innovation : les organisations hiérarchiques sont plus efficaces mais moins innovantes ; d’où l’importance de la subsidiarité dans les entreprises, où qui est plus à même d’innover et de résoudre les problèmes est qui travaille sur ces mêmes problèmes, et non qui arrive de l’extérieur.

Une curiosité soulevée par Bruni : "Dans le monde des plantes, est-ce qu’il y a de la solidarité ? Est-ce qu’on s’entraide ?".161130 Loppiano SEC Azienda vegetale 02 rid Mancuso a répondu en racontant une série d’expériences qui montrent comment les réseaux dans le monde végétal sont essentiels pour faire survivre les plus petites et les plus faibles. Les plantes résistent et vivent beaucoup plus longtemps que les animaux parce que l’objectif du monde végétal est de faire survivre les espèces et non les individus.

Les interventions de Stefano Mancuso et Luigino Bruni et le dialogue qui a suivi ont suscité un vif intérêt et amplifié la réflexion entre les participants au séminaire. Il est certain que le dialogue continuera entre ces deux mondes distants seulement en apparence et que les prochaines occasions d’approfondissement ne manqueront pas.

Image

ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

LIVRES, ESSAIS & Media

Langue: FRANÇAIS

Filtrer par Catégories

© 2008 - 2021 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
<>creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - edc@marcoriccardi.it